Espace immersif Cité de la céramique
ClientCité de la Céramique
CategorieEspace immersif
Date2018
Le client

La “Cité de la céramique – Sèvres & Limoges” réunit la Manufacture nationale de Sèvres, le Musée national de la céramique et le Musée national Adrien Dubouché de Limoges.

Le projet

Conception d'un espace immersif pour le musée – (composé de tables tactiles, casques VR, objets à toucher…)

Les objectifs

Faire connaître, faire vivre aux visiteurs du musée les procédés de fabrication des œuvres.

Les utilisateurs

Les visiteurs actuels : Connaisseurs, esthètes et curieux et attirer un Public familial tout en étant adapté au Public handicapé.

Solutions

Les mystères de la cité de la céramique
De notre recherche utilisateur et des différents ateliers idéation, nous avons imaginé un dispositif ludique que le visiteur rencontrera à différentes étapes de son parcours dans le Musée.
En choisissant d’incarner l’artiste, le faussaire ou l’espion, le visiteur aura l’alternative entre trois expériences de visite. Il pourra alors se soumettre à des défis qui feront appel à ses sens et qui lui feront comprendre comment est fabriquée la porcelaine de Sèvres.


Investigation

Visite du Musée et des Ateliers

Nous avons eu la chance d’être guidés par notre commanditaire et les artisans qui ont su nous transmettre leur émotion quant à la minutie, la beauté, la préciosité du processus de fabrication.

Entretiens avec les visiteurs.

Afin d’appréhender au mieux les attentes, les frustrations, la satisfaction des visiteurs du Musée, nous avons réalisé une série d’entretiens.

Shadowing.

Suivre le parcours de visite dans la salle d'honneur du musée, tous les visiteurs y passent au moins une fois pour accéder aux pièces attenantes. Mais chacun a son parcours de visite personnel.

Les enseignements :

  • Les visiteurs viennent pour qu’on leur raconte des histoires
  • Ils aimeraient plus d’informations sur la fabrication et les ateliers
  • Les visiteurs ressentent parfois une petite déception quand ils comparent ce musée à certains plus récents
  • Ils ont envie de toucher et d’être au plus près des œuvres. Leurs sens ne sont pas satisfaits
Personae.

Du travail de recherche utilisateur, nous avons pu constater que le public du Musée n’était pas homogène et que différentes catégories de visiteurs se dégageaient.

Pour mieux le comprendre et discerner précisément leurs attentes et besoins, nous avons construit différents personae, primaires (les profils rencontrés le plus souvent) et secondaires (des profils plus rares mais riches en enseignement).

Customer Journey.

Afin de mieux comprendre les différentes émotions du visiteur, de la préparation de sa visite à son départ du Musée, nous avons imaginé des entretiens visiteurs son parcours, les éventuelles difficultés qu’il rencontre, ce qu’il apprécie, etc. De ses actions, de ses sentiments nous en avons déduit des opportunités à saisir pour le Musée.


Recommandation

Idéation

Une fois que nous avons su avec précision à qui le dispositif s’adressera, nous avons organisé plusieurs ateliers d’idéation (crazy 8), avec l’équipe mais aussi avec les commanditaires. A l’issue de ces différentes sessions, nous avons pu confronter nos idées et construire un projet cohérent.

Dispositif proposé : Les mystères de la cité de la céramique.

Dans un premier temps, le visiteurs se voit remettre un badge qui l’identifiera tout au long de son parcours. Puis il doit choisir quel personnage il souhaite incarner.

Son choix détermine l’expérience qu’il est sur le point de vivre. Les trois profils proposés sont accompagnés d’un descriptif du personnage, des objectifs de la mission et d’une indication sur le niveau de difficulté. L’artiste est à destination des plus chevronnés, le faussaire de niveau intermédiaire et l’espion pour les débutants. Ainsi, chaque joueur peut choisir selon son envie ou ses compétences son parcours de visite.

Exemple, MIssion du faussaire :

"Vous incarnez le célèbre faussaire Samson. Votre mission est de copier à la perfection le Bol Sein afin d’en tirer le meilleur prix lors de la prochaine vente aux Enchères de Drouot à laquelle assistera le directeur des Ateliers de Sèvres. Pour cela, vous devez récolter un maximum d’informations auprès des artistes pour vous créer une réplique parfaite, de l’oeuvre à la signature de maître. "

Maquette de l'interface.

Pour que l’expérience soit attractive et agréable, l’interface du jeu se doit d’être ludique et simple. Nous avons imaginé une interface sobre avec une longueur de texte maitrisée pour éviter tout abandon du participant et une mise en avant des visuels soignée. La navigation est tout autant importante : nous sommes dans un dispositif dont la compréhension se doit d’être immédiate. Le joueur doit évoluer dans les différentes pages avec fluidité.

Test utilisateurs.

Nous avons organisé des tests auprès de personnes correspondants le plus possible à nos personae.
Les participants de portaient des lunettes eye-tracking pour vérifier où se pose leur regard et ainsi voir si toutes les informations diffusées étaient comprises ou même lues.

Les enseignements :

  • Il y a une demande de sensorialité : de toucher la pâte, la manipuler.
  • Les joueurs ont de manière générale envie de poursuivre l’expérience et d’en apprendre plus sur les procédés de fabrications de la porcelaine
  • Les suggestions des joueurs : que le jeu ne soit pas si simple, qu’il y ait plus d’accidents pour mieux correspondre à la réalité.